Projet d’extension de l’unité de valorisation énergétique : consultation publique

10 Oct 2022 | Consultation publique

Accueil 9 Actualité 9 Consultation publique 9 Projet d’extension de l’unité de valorisation énergétique : consultation publique

Le SITTOM-MI a décidé d’agrandir l’UVE existante et d’ouvrir une seconde ligne de valorisation par combustion pour augmenter la valorisation de l’excédent de déchets ménagers sur le territoire et répondre aux réglementations.

Une démarche de concertation préalable a été lancée du 10 au 25 octobre 2022 pour informer le public sur le projet et recueillir les questions, avis et suggestions des citoyens, en amont de la phase de conception.

Consulter

Le contexte

D’une capacité de traitement actuel d’environ 3,5 tonnes par heure, l’Unité de Valorisation Energétique (UVE) de Le Sourn ne suffit plus pour traiter tous les déchets ménagers du Morbihan intérieur. La quantité et la qualité des déchets du territoire sont en effet en pleine évolution, notamment dû aux changements des gestes de tri et au durcissement de la réglementation sur le sujet. Il devient alors nécessaire de trouver des exutoires supplémentaires.

Pour répondre à ces besoins et maitriser les coûts pour les collectivités adhérentes, le SITTOM-MI a décidé d’agrandir l’UVE existante et d’ouvrir une seconde ligne de valorisation par combustion.

projet dextension de lunité de valorisation énergétique Pontivy Le Sourn

Les objectifs de cette extension sont les suivants

$

Assurer la valorisation de l’excédent de déchets ménagers

$

Améliorer les performances de traitement et environnementales de l’UVE existante

$

Mettre en œuvre une filière de traitement locale et vertueuse

$

Maintenir la continuité de service durant les phases successives de travaux

$

Doter l’installation d’un processus innovant en termes environnemental et climatique basé sur la captation du CO² des fumées

$

Fournir une énergie thermique aux industriels locaux pour pérenniser l’emploi industriel local

Le projet d’extension

Dans le cadre de ce projet, plusieurs scénarios techniques ont été étudiés entre 2020 et 2021. A noter que le fonctionnement de la ligne de valorisation actuelle est maintenu tel quel et que seule la création d’une deuxième ligne de valorisation énergétique a été étudiée.

Dans le scénario retenu, la deuxième ligne de valorisation traitera le reste des déchets du territoire (ordures ménagères résiduelles, refus de collecte sélective, encombrants, déchets d’activités économiques) elle sera équipée d’un système innovant de captation de CO². La technologie de captation sélectionnée est l’absorption chimique, qui permet de capter 90% du CO² émis, pour le valoriser par exemple dans les serres agricoles ou les usines environnantes. Dans un contexte d’urgence climatique et de transition énergétique, la mise en place de ce système vertueux favorise la décarbonation industrielle et l’économie circulaire entre producteurs et consommateurs.

La vapeur produite lors du processus de combustion sera vendue à trois industriels locaux. Le réseau de chaleur existant sera prolongé pour assurer la livraison de cette énergie et le linéaire de tuyauterie est estimé à 1,2 km.

Le diagnostic écologique réalisé dans le cadre du projet a caractérisé l’enjeu écologique du site comme étant limité. De manière similaire, ce projet est susceptible d’avoir des impacts minimaux sur l’environnement physique, naturel et humain de la zone. L’extension se faisant sur la parcelle existante, il n’y aura en effet pas de nouvelle artificialisation des sols et les nuisances acoustiques, olfactives, et visuelles seront négligeables compte tenu que le site est entouré d’une voie ferrée et d’autres industries. Le SITTOM-MI s’engage tout de même à prendre les mesures nécessaires pour maitriser les potentiels impacts qui pourraient survenir tout au long du projet.

Le projet d’extension est estimé à un investissement total de 40 M€, à la charge du syndicat. Les travaux de construction pourraient débuter en 2024 et la mise en service industrielle envisagée pour 2026.

Unité de valoridsation énergétique Le Sourn Concertation publique

La consultation préalable

Le projet d’extension de l’UVE est soumis à évaluation environnementale. Aussi, une démarche de concertation préalable est lancée pour informer le public sur le projet et recueillir les questions, avis et suggestions des citoyens, en amont de la phase de conception. Cette démarche réglementaire sera organisée selon les modalités de l’article L.121-16 du Code de l’environnement.

La concertation préalable pour ce projet s’est déroulée du 10 au 25 octobre 2022. Durant cette période :

Un formulaire électronique

était disponible pour faire remonter au SITTOM-MI toutes les questions et remarques.

l

Un registre

était mis à disposition en mairies de Le Sourn et de Pontivy et dans les locaux du SITTOM-MI

w

Un standard téléphonique

Les citoyens pouvaient poser leurs questions au 02 44 76 63 37 les mardis 11 et 18 octobre de 14h à 18h.

La déclaration d’intention

Pour plus d’informations, consultez la déclaration d’intention en ligne depuis  le 10 octobre 2022.

Consulter

La synthèse des remarques et questions sera intégrée au bilan de la concertation préalable.

Au terme de la concertation, le SITTOM-MI sera en effet appelé à en tirer un bilan. Ce bilan s’appuiera sur une synthèse des observations et propositions recueillies et sera rendu public sur le site internet. Il permettra d’identifier des pistes d’amélioration du projet et le SITTOM-MI informera le public des potentiels changements apportés à celui-ci si tel est le cas.